Quelle est l’importance du sacrifice de Jésus?

Fichiers audio d’Evangile en Corsicana ici

Jésus est venu se donner en sacrifice pour tous les peuples. Ce message a été annoncé au début de l’histoire humaine, écrit avec la signature divine dans le sacrifice d’Abraham et celui de la Pâque, prédit encore plus en détail dans diverses prophéties de l’Ancien Testament. Pourquoi sa mort était-elle si importante qu’elle justifiait une telle emphase? Voilà une question à envisager. La Bible déclare comme une loi lorsqu’elle stipule :

Car le salaire du péché, c’est la mort … (Romains 6:23)

“La mort” signifie littéralement ‘la séparation’. Lorsque l’âme se sépare du corps nous mourons physiquement. De manière semblable nous sommes séparés de Dieu spirituellement. Dieu est Saint (sans péché) alors que nous sommes devenus corrompus par rapport à la création originelle et péchons.

Slide1
Nous sommes séparés de Dieu par nos péchés, comme par un gouffre entre deux falaises

On peut le visualiser par l’illustration où nous nous trouvons sur une falaise et Dieu sur une autre et ces deux falaises sont séparées par ce gouffre sans fond. Comme une branche qui a été coupée de l’arbre est morte, nous nous sommes coupés de Dieu et sommes morts spirituellement. Cette séparation entraîne la culpabilité et la peur. Nous essayons alors de construire des ponts pour passer de la falaise où nous nous trouvons (du côté de la mort) pour atteindre la falaise où Dieu se trouve. Nous faisons cela de multiples façons: en fréquentant l’église, le temple ou la mosquée, en étant religieux, en étant bon et plus serviable, en pratiquant la méditation, en priant davantage, etc. La liste de bonnes œuvres pour être bien accepté peut s’avérer très longue chez certains d’entre nous – et les vivre peut être très compliqué. La figure suivante l’illustre bien.

Slide2
Les bonnes œuvres – aussi utiles soient-elles – ne peuvent combler la séparation entre Dieu et nous

Le problème est que nos efforts, mérites, sacrifices, pratiques ascétiques, etc., bien qu’ils ne soient pas mauvais en soi, sont insuffisants. En effet, le paiement requis (le ‘salaire’) pour nos péchés c’est ‘la mort’. Les efforts déployés ressemblent à un ‘pont’ qui tente de franchir le fossé qui nous sépare de Dieu – mais qui, en fin de compte, ne peut enjamber le gouffre. C’est parce que les efforts religieux ou moraux ne pourront pas résoudre la racine du problème. C’est comme essayer de soigner un cancer (qui entraîne la mort) en mangeant végétarien. Manger végétarien n’est pas mauvais en soi – mais ne guérira pas le cancer. Pour cela, il faut un traitement tout autre. Jusqu’à présent cette loi n’est qu’une Mauvaise Nouvelle – si mauvaise que souvent nous ne voulons même pas l’entendre et remplissons nos vies d’activités et de choses dans l’espoir qu’elle disparaîtra. Mais tout comme les remèdes contre le cancer prennent de l’importance lorsque nous avons assimilé le diagnostic que nous avons bien le cancer, ainsi la Bible insiste sur cette loi du péché et de la mort afin d’éveiller notre intérêt pour un remède qui est simple mais puissant.

Car le salaire du péché, c’est la mort; mais … (Romains 6:23)

Le petit mot ‘mais’ indique que la direction du message est sur le point de s’inverser vers la Bonne Nouvelle de l’Évangile – le remède.

Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. (Romains 6:23)

La bonne nouvelle de l’évangile est que le sacrifice de la mort de Jésus suffit pour combler la séparation entre nous et Dieu. Nous le savons parce que trois jours après sa mort Jésus est ressuscité corporellement, revenant à la vie par une résurrection physique. Même si certains choisissent aujourd’hui de ne pas croire en la résurrection de Jésus, des arguments très convaincants peuvent être avancés en sa faveur.  Le sacrifice de Jésus a été prophétiquement a agi dans le sacrifice d’Abraham et avec l’inauguration du sacrifice de la Pâque. Jésus était un humain qui a vécu une vie sans péché. C’est pourquoi il peut ‘toucher’ à la fois le côté humain et celui de Dieu et enjamber le gouffre qui sépare Dieu des hommes. Il est un Pont Vers la Vie qui peut être illustré comme suit.

Slide3
Jésus est le Pont qui enjambe le gouffre entre Dieu et l’homme.

Remarquez comment le sacrifice de Jésus nous est donné. Il est offert en … ‘don gratuit’. Pensez aux dons. Quel que soit le don, si c’est vraiment un cadeau, c’est quelque chose pour lequel vous ne travaillez pas et que vous ne gagnez pas par mérite. Si vous le gagniez le don ne serait plus un don! De même vous ne pouvez mériter ou gagner le sacrifice de Jésus. Il vous est donné en cadeau. C’est aussi simple que cela. Et quel est ce don? C’est ‘la vie éternelle’. Cela veut dire que le péché qui nous a menés à la mort, vous et moi, est désormais annulé. Le sacrifice de Jésus est un pont que vous pouvez traverser pour vous connecter à Dieu et recevoir la vie – qui dure pour toujours. Ce cadeau est donné par Jésus qui, en ressuscitant des morts, démontre qu’il est ‘Seigneur’. C’est aussi puissant que cela. Alors comment ‘traversons’-nous, vous et moi, ce Pont de la Vie qui nous est offert? Pensez encore aux dons. Si quelqu’un vient vous faire un cadeau, c’est quelque chose pour lequel vous ne travaillez pas. Mais pour en bénéficier vous devez le ‘recevoir’. Chaque fois qu’un don est offert il y a deux solutions: soit le don est refusé (“Non merci”) soit il est reçu (“Merci pour le cadeau. Je l’accepte”). De même ce don offert doit être reçu – tout simplement. Il ne suffit pas de l’acquiescer, l’étudier ou le comprendre mentalement. Mais, comme illustré, de ‘marcher’ sur le Pont en nous tournant vers Dieu et en recevant le don qu’il nous offre.

Slide4
Le sacrifice de Jésus est un Don que chacun doit choisir de recevoir

Comment recevons-nous ce don? La Bible dit que

Tous ceux qui feront appel au Seigneur seront sauvés. (Romains 10:13)

Remarquez que cette promesse est pour ‘tous’. Puisqu’il est ressuscité Jésus est vivant aujourd’hui encore et il est ‘Seigneur’. Alors si vous faites appel à lui il vous entendra et vous offrira son don. Vous devez l’interpeller et le lui demander – par une conversation. Vous n’avez peut-être jamais fait cela. Voici un guide qui peut vous aider à avoir cette conversation et prière avec lui. Ce n’est pas une incantation magique. Les mots en soi ne confèrent pas de pouvoir particulier. C’est la confiance tout comme celle d’Abraham que nous avons en sa capacité et sa volonté de nous donner le cadeau. En lui faisant confiance, il nous entendra et répondra. L’Évangile est puissant, et pourtant si simple. Alors n’hésitez pas à suivre ce guide quand vous parlerez à Jésus pour recevoir son don, à voix haute ou en silence dans votre esprit.

Seigneur Jésus, je comprends qu’avec les péchés dans ma vie je suis séparé de Dieu. Même si je fais des efforts, aucun effort ni sacrifice de ma part ne comblera la séparation qu’il y a entre toi et moi. Mais je comprends que ta mort est un sacrifice pour laver tous les péchés – même les miens. Je crois que tu es ressuscité après ton sacrifice pour que je sache que ton sacrifice suffit. Je te prie de me purifier de mes péchés et de me réconcilier avec Dieu pour que je puisse avoir la vie éternelle. Je ne veux pas vivre esclave du péché alors, s’il-te-plaît, libère-moi du péché. Merci, Seigneur Jésus, de faire tout cela pour moi et veuille encore me guider dans ma vie pour que je puisse te suivre en tant que Seigneur jour après jour.  Amen

Télécharger des fichiers audio Corsicana ici