Que sont les Dix Commandements? Qu’est-ce qu’ils enseignent?

Il y a des milliers d’années, Moïse a écrit les cinq premiers livres de la Bible qui décrivent la naissance de la nation israélite.  La mission de Moïse était de délivrer cette nation pour qu’elle devienne une lumière pour les nations environnantes.  Moïse a commencé par aider les Israélites (ou Juifs) à échapper à l’esclavage en Égypte à partir d’une mission de sauvetage, connue sous le nom de Pâque. Lors de cette mission, Dieu a libéré les Israélites d’une manière qui indiquait une délivrance future pour l’humanité entière.  Cependant, la mission de Moïse ne consistait pas juste de libérer les Israélites de l’esclavage égyptienne, mais aussi de les guider vers un nouveau mode de vie. Ainsi, cinquante jours après la Pâque qui sauva les Israélites, Moïse les mena au mont Sinaï (ou mont Horeb), où ils reçurent la Loi.

Quels commandements Moïse a-t-il reçus?  Bien que la Loi au complet était assez longue, Moïse reçut d’abord un ensemble de commandements moraux et spécifiques, gravés par Dieu sur des tables de pierre, connus sous le nom des Dix Commandements (ou Décalogue). Ces Dix commandements constituent le résumé de la Loi (des conditions morales qui précèdent tous les autres règlements). Ils sont maintenant le pouvoir actif de Dieu pour nous persuader à nous repentir.

Les Dix Commandements

Voici les Dix Commandements tels que ceux écrits par Dieu sur la pierre et ensuite rapportés par Moïse dans le livre de l’Exode de la Bible.

Alors Dieu prononça toutes ces paroles, en disant:

Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude.

Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face.

Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent,

et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

10 Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes.

11 Car en six jours l’Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour: c’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié.

12 Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne.

13 Tu ne tueras point.

14 Tu ne commettras point d’adultère.

15 Tu ne déroberas point.

16 Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

17 Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain. (Exode 20:1-17)

Le rang des Dix Commandements

Aujourd’hui, nous oublions parfois que ce sont des commandements. Ce ne sont pas des suggestions. Ce ne sont pas non plus des recommandations.  Mais dans quelle mesure devons-nous obéir à ces commandements? Ce qui suit a été écrit juste avant que les Dix Commandements ne soient donnés

Moïse monta vers Dieu: et l’Éternel l’appela du haut de la montagne, en disant… Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m’appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi. (Exode 19:3,5)

Ceci a été donné juste après les Dix Commandements

Il prit le livre de l’alliance, et le lut en présence du peuple; ils dirent: Nous ferons tout ce que l’Éternel a dit, et nous obéirons. (Exode 24:7)

Réfléchissons à cela. Dans le cadre de mes examens scolaires, par exemple, il m’arrivait parfois que l’enseignant me pose plusieurs questions, mais exigeait seulement que je réponds à quelques-unes d’entre elles. Je pouvais choisir 15 questions parmi les 20 auxquelles je pouvais répondre, par exemple. Chaque élève choisirait les 15 questions les plus faciles pour eux. De cette façon, le professeur a rendu l’examen plus facile pour tous.

Beaucoup de gens traitent les Dix Commandements de la même manière. Ils pensent que Dieu, après avoir donné les Dix Commandements, voulait vraiment dire :« Essayez d’en choisir six parmi les Dix Commandements ». Si nous pensons ainsi, c’est parce que nous imaginons instinctivement que Dieu trouve un équilibre entre nos « bonnes actions » avec nos « mauvaises actions ».  Pour cette même raison, beaucoup d’entre nous essaient de gagner du mérite religieux en allant à l’église, à la mosquée ou au temple, en priant, en jeûnant et en donnant de l’argent aux pauvres, par espérance que ces actes équilibrent le nombre de fois où nous désobéissons à l’un des dix commandements.

Toutefois, une lecture honnête des Dix Commandements montre que ce n’est pas ainsi qu’ils ont été donnés. Les gens doivent obéir et garder TOUS les commandements – en tout temps.  La difficulté même d’accomplir cela a fait de beaucoup de gens des rebelles contre la loi de Dieu.  C’est pour cette raison que le célèbre athée, Christopher Hitchens, a attaqué les Dix Commandements

« … puis viennent les quatre fameux”non” qui interdisent catégoriquement le meurtre, l’adultère, le vol et le faux témoignage.  Enfin, il y a l’interdiction de la convoitise, interdisant de désirer” ce qui appartient à tes voisins”… la propriété. …  Au lieu de condamner les mauvaises actions, il y a une condamnation bizarrement formulée des pensées impures……  Il exige l’impossible……  On peut être contraint de force à ne pas agir méchamment…, mais interdire aux gens de les considérer, c’est trop….. Si Dieu voulait vraiment que les gens soient libres de telles pensées, il aurait dû prendre plus de soin d’inventer une espèce différente ». Christopher Hitchens.  2007.  Dieu n’est pas grand: comment la religion gâche tout.  P.99-100

Pourquoi Dieu a-t-il donné les Dix Commandements?

Penser que Dieu accepte un minimum de 50% d’efforts, ou que Dieu a fait une erreur en exigeant l’impossible, c’est mal comprendre le but des Dix Commandements. Les Dix Commandements ont été donnés pour nous aider à identifier notre problème.

Prenons un exemple à titre d’illustration.  Supposons que vous avez fait une chute difficile sur le sol et que votre bras vous fait mal – mais vous n’êtes pas sûr de l’ampleur des dommages internes.  L’os de votre bras est-il cassé?  Vous ne savez pas si la situation va s’améliorer ou si vous aurez besoin d’un plâtre.  Vous faites donc une radiographie de votre bras et l’image radiographique révèle que, oui, il y a un os dans votre bras qui est cassé.  Les rayons X guérissent-ils votre bras?  Votre bras va-t-il mieux grâce aux rayons X?  Non, il est toujours cassé. Pourtant, vous êtes maintenant conscient qu’il est cassé et que vous devez mettre un plâtre pardessus pour le guérir.  La radiographie, n’est pas la solution à votre problème, mais elle l’a plutôt exposé.  Ainsi, vous pouvez chercher le traitement approprié.

Les Dix Commandements révèlent le péché

Tout comme la radiographie, les Dix Commandements ont été donnés pour qu’un problème profond en nous puisse être révélé : notre péché.  Le péché signifie littéralement « manquer » la cible , ce à quoi Dieu s’attend de notre part, dans la façon dont nous traitons les autres, nous-mêmes et Dieu.  La Bible dit que

L’Éternel, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, Pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, Qui cherche Dieu. 3 Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul. (Psaume 14:2-3)

Nous avons tous ce problème intérieur de corruption du péché.  C’est suffisamment grave pour que Dieu dise de nos « bonnes actions » (que, nous espérons, effaceront nos péchés) que

Nous sommes tous comme des impurs, Et toute notre justice est comme un vêtement souillé; Nous sommes tous flétris comme une feuille, Et nos crimes nous emportent comme le vent. (Esaie 64:6)

Notre justesse dans les pratiques religieuses ou dans l’aide aux autres n’est qu’un « chiffon sale » quand elle est comparée à nos péchés.

Nous avons tendance à; soit se comparer aux autres (s’évaluer selon un principe incorrect) plutôt que reconnaitre notre propre problème, émettre plus d’efforts envers un mérite réligieux afin de surpasser ceux d’autrui, ou abandonner et simplement vivre pour le plaisir. En raison de cela, Dieu instaura les Dix Commandements, car:

Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché. (Romains 3:20)

Si nous examinons notre vie par rapport à la norme des Dix Commandements, c’est comme si nous examinions une radiographie qui montre le problème interne.  Les Dix Commandements ne « règlent » pas notre problème, mais nous le révèlent clairement, dans le but que nous acceptions la remède que Dieu nous offre. Plutôt que continuer à nous tromper nous-mêmes, la Loi nous permet de voir clairement la réalité de nos péchés.

Le cadeau de Dieu donné dans la repentance

La remède que Dieu a apporté est le don du pardon des péchés par la mort et la résurrection de Jésus Christ.  Ce don de la vie nous est simplement donné si nous avons confiance et la foi en son œuvre.

Néanmoins, sachant que ce n’est pas par les oeuvres de la loi que l’homme est justifié, mais par la foi en Jésus Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus Christ, afin d’être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi. (Galates 2:16)

Comme Abraham a été justifié devant Dieu, nous pouvons également recevoir la Justice.  Mais cela exige que nous nous repentions.  La repentance est souvent mal comprise. Se repentir signifie simplement « changer nos attitudes » en se détournant du péché et en se tournant vers Dieu et le don qu’Il offre.  Comme l’explique la Bible:

Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effaces. (Actes 3:19)

La promesse pour vous et moi est que si nous nous repentons, en nous tournant vers Dieu, nos péchés seront effacés et nous recevrons la Vie.

Les Dix Commandements dans le calendrier

Avec cette première Pâque et l’épreuve d’Abraham qui marquent la signature de Dieu sur ce Plan pour que nous puissions être assurés qu’il est vraiment le sien, le jour spécifique où les Dix Commandements furent donnés à Moïse indique aussi la venue de l’Esprit de Dieu.  La fête juive des semaines, ou Shavuot, est programmée jusqu’à la remise des Dix Commandements. Elle coïncide également avec le jour exact de la Pentecôte des Actes 2 , lorsque le Saint-Esprit est venu.

Les Dix Commandements ont une relation avec la Fête des Semaines et la venue de l'Esprit Saint à la Pentecôte. La Fête des Semaines, les Dix Commandements et la Venue de l'Esprit sont des événements qui se déroulent tous le même jour civil

Les Dix Commandements ont une relation avec la Fête des Semaines et la venue de l’Esprit Saint à la Pentecôte. La Fête des Semaines, les Dix Commandements et la Venue de l’Esprit sont des événements qui se déroulent tous le même jour civil

Le jour où l’Esprit est venu habiter les gens repentis est le même jour commémorant le dévoilement des Dix Commandements. C’est la réponse de Dieu à la plainte de Christopher Hitchens.  Dieu « s’est chargé d’inventer une espèce différente » – une espèce habitée par Son Saint-Esprit, afin que nous ayons la capacité de vivre autrement.  La précision de Son timing est, une fois de plus, Sa Signature  écrite sur la toile du temps pour que nous puissions être assurés que la Loi et l’Esprit viennent tous les deux authentiquement de Dieu.