La polémique du déluge de Noé : Est-ce que l’inondation est vraiment arrivée?

Russel Crowe starring in NoahQuand le film “Noé” est sorti au cinéma en 2014 il provoqua beaucoup de polémique et de débats religieux. Les critiques ont notamment critiquées l’intrigue pour ne pas suivre le récit biblique. De plus, dans le monde islamique plusieurs pays ont interdit le film car il mettait en scène un prophète – ce qui dans la religion islamique est interdit. Mais toutes ces questions sont mineures par rapport à une controverse beaucoup plus profonde.  Une des questions majeurs que nous pouvons considérer pourrai être : Est-ce que une telle inondation dans le monde entier a vraiment eu lieu ?

Il est très bien connu que de nombreuses cultures à travers le monde ont une mémoire d’une grande inondation, donc il existe des preuves anthropologiques pour cet événement. Mais il y a-t-il des preuves physiques du déluge de Noé autour du monde aujourd’hui?

Le pouvoir des inondations vue dans les Tsunamis

tsunami2_20110311085351_320_240
Le tsunami frappe la côte du Japon en 2011

Commençons par conjecturer ce qu’une telle inondation aurait fait à la terre. Pour sûr, une inondation de cette ampleur impliquerait des quantités inimaginables d’eau se déplaçant à grande vitesse et de profondeur sur des distances continentales. Ces grandes quantités d’eau se déplaçant à des vitesses élevées ont une forte énergie cinétique (KE = ½ * masse * Velocity^2). Voilà pourquoi les inondations sont si destructrices. Quand nous avons vu les images du tsunami de 2011 qui a dévasté le Japon, nous avons vu comment l’énergie de l’eau cinétique peut causer des dommages importants, cette énergie peut facilement ramasser et déplacer de gros objets comme des voitures, des maisons et des bateaux – et des réacteurs nucléaires inutilisables sur son chemin.tsunami flood image

where-next-big-tsunami-could-strike-japan_49814_600x450
Ce Tsunami montre comment quelques “ grosses vagues” peuvent bouger et détruire à peu près tout sur leurs passage

 Inondations et Roches sédimentaires

sediment-laden-river-rio-toachi-ecuador-in-flood
Une rivière en crue dans l’ Équateur. L’eau est de couleur marron parce qu’en mouvement rapide celle-ci transporte beaucoup de saleté (sédiments).

Ainsi, lorsque l’eau augmente sa vitesse, elle va commencer à ramasser et transporter les sédiments – particules de saleté, de sable, de pierres et de rochers.

Voilà pourquoi les rivières en crue sont marrons – elles sont chargés de sédiments (sols et des roches) qui ont été ramassé à partir de la surface sur laquelle l’eau circule.

Aerial view in New England showing brown flood water entering ocean. It is brown from the sediments
Vue aérienne en Nouvelle-Angleterre montrant les eaux de crue brune des océans entrant. Elle sont brunes à cause des sédiments
sediment will sort into layers based on particle size even in a 'dry' flow
Les sédiments se trieront en couches selon la taille des particules, même dans un flux «sec»

Lorsque l’eau commence à ralentir et à perdre son énergie cinétique, il tombe alors ce sédiment qui se dépose en couches laminaires résultant dans un type particulier de roche.

Ce type de roche est connue comme la roche sédimentaire et est facilement reconnaissable par ses couches ou strates qui sont empilées successivement les unes sur les autres. La figure ci-dessous montre les couches sédimentaires d’environ 20 cm d’épaisseur (mesurées à partir de la bande de mesure) qui ont été déposées à partir du tsunami qui a eu lieu au Japon en 2011

Japan tsunami 2011. Sediment laid down during tsunami flooding.2011-tsunami-sediment
Les sédiments des tsunamis du Japon montrant des couches semblables à des crêpes 2011 – ce qui est la signature de la roche sédimentaire – rock qui a été fixé par l’eau en mouvement. Tiré du site British Geological Survey
Sedimentary rock from Tsunami that hit Japan in 859 AD
Roches sédimentaires d’un tsunami qui a frappé le Japon en 859 AD. Il a également produit des roches sédimentaires d’environ 20-30 cm d’épaisseur. Tiré du site British Geological Survey

Les tsunamis et les inondations fluviales laissent leurs signatures dans ces roches sédimentaires. Longtemps après l’inondation les choses redeviennent à la normal.

Strate sédimentaire autour du monde

Pouvons nous trouver des roches sédimentaires qui sont, d’une manière similaire, des preuves que le déluge de Noé comme le revendique la Bible à bel et bien eu lieu? Lorsque vous posez cette question et vous commencez à regarder autour de vous, vous verrez que notre planète est littéralement couverte de roches sédimentaires. Vous remarquerez ce type de couche de roche sur certaines grandes routes . Ce qui est différent au sujet de cette roche sédimentaire, quand on le compare avec les couches sédimentaires qui ont été produites par le tsunami dévastateur au Japon en 2011 est la taille – à la fois latéralement, à travers la terre et dans l’épaisseur verticale des couches sédimentaires. Voici quelques photos que j’ai pris des roches sédimentaires pendant que je voyageais.

Mountains of Sedimentary rock in hinterlands of Morocco
Formations sédimentaires dans l’arrière-pays du Maroc qui se prolongent sur plusieurs kilomètres et sont verticalement hautes d’une centaines de mètres.
joggins
Roche sédimentaire à Joggins, en Nouvelle-Écosse. Les couches sont inclinées d’environ 30 degrés, et sont empilés verticalement sur plus d’un kilomètre de profondeur.
The escarpment in Hamilton Ontario shows vertical sedimentary rock many meters thick
L’escarpement à Hamilton en Ontario montre une roche sédimentaire verticale de plusieurs mètres d’épaisseur. Cela fait partie de l’escarpement du Niagara qui se prolonge pour des centaines de miles.
This escarpment extends for hundreds of miles. This sedimentary formation covers a good part of North America
Cette formation sédimentaire couvre une bonne partie de l’Amérique du Nord
Sedimentary formations on a drive through US MidWest
Les formations sédimentaires sur une route à travers le Mid-Ouest américain.
GE DIGITAL CAMERA
Notez les voitures (à peine visible) comparées à ces roches sédimentaires.
GE DIGITAL CAMERA
Les formations sédimentaires sont interminables …
Bryce Canyon Sedimentary Formations
Le Bryce Canyon est une formation sédimentaire dans le Mid-Ouest américain
GE DIGITAL CAMERA
Les Canyons formations sédimentaires sur les routes à travers le Mid-Ouest américain
Continental extent of the sedimentary strata in US Midwest. Miles thick and hundreds of miles wide
L’étendue continental des couches sédimentaires dans le Mid-Ouest américain. les couches sédimentaires sont épaisses de plusieurs miles et s’étendent  latéralement sur des centaines de miles. Extrait de ‘Grand Canyon: “Monument à la catastrophe “par le Dr Steve Austin

Un tsunami qui a causé une telle dévastation au Japon n’a laissé quelque couches sédimentaires mesurées en centimètres et qui s’étendent sur quelques kilomètres, ce mécanisme explique donc les formations sédimentaires gigantesques et continentales que nous pouvons trouver sur presque le monde entier (y compris sur le fond de l’océan) qui sont mesurées verticalement sur des centaines de mètres et sont mesurées latéralement sur des milliers de kilomètres. C’est roches sédimentaires peuvent elles être la preuve du déluge de Noé?

Le dépôt rapide des Formations Sédimentaires

Personne ne prétend que la planète n’est pas couverte de roches sédimentaires incroyablement massives. La question est de savoir si ces roches sédimentaires ont été fixées par un seul événement (c.-à-d le déluge de Noé), ou si ces formations massives ont été construites au fil du temps par le biais d’une série de petits événements (ex: tsunami au Japon en 2011) qui ont été séparés par des intervalles de temps significatifs. La figure ci-dessous illustre cet autre concept.

Conceptual illustration of how large sedimentary formations could have formed
Illustration conceptuelle de la façon dont les grandes formations sédimentaires aurait pu se former en dehors du déluge de Noé – avec de longs intervalles de temps entre les des éclats rapides de sédimentation

Comme vous pouvez le voir, dans ce modèle de formation sédimentaire (techniquement connu sous le nom “neo-catastrophism”) une série d’événements sédimentaires à fort impact sont séparés par de grands intervalles de temps. Ces événements ajoutent des couches sédimentaires sur les couches précédentes et ainsi, au fil du temps, les énormes formations que nous voyons dans le monde aujourd’hui sont construits de manière séquentielle.   

 Formation des sols et de strates sédimentaires

Nous pouvons voir que la couche de sol est formée sur le dessus de celui-ci, donc nous savons qu’un certains laps de temps c’est écoulé depuis que ces couches ont été fixé par les eaux des crues.
Les roches sédimentaires sur l’île du Prince Édouard. Nous pouvons voir que la couche de sol est formée sur le dessus de celui-ci, donc nous savons qu’un certains laps de temps c’est écoulé depuis que ces couches ont été fixé par les eaux des crues.

Avons-nous des données du monde réel qui peuvent nous aider à évaluer c’est deux theorie? En fait, ce n’est pas si difficile à repérer.

Au-dessus de plusieurs de ces formations sédimentaires on voit que les couches de sol sont formées. Ainsi, un indicateur physique et observable du passage du temps, après un événement un autre sol sédimentaire s’est formé sur le dessus de celui-ci. Le sol se caractérise par des horizons (appelé horizon – souvent sombre avec des matières organiques, l’horizon B – avec plus de minéraux, etc.).

Thin layer of soil (and trees) has formed over sedimentary rock that has been exposed for a time
Couche mince de sol (et arbres) formé sur la roche sédimentaire dans le Mid-Ouest américain montrant que ces roches sédimentaires ont été établies il y a quelque temps.

GE DIGITAL CAMERA

Le pliage des roches sédimentaires

Strates sédimentaires déposées pour former un nouveau fond de l’océan sera également bientôt être marqué par des signes de vie. Trous de ver, tunnels de palourdes et d’autres signes de vie (connu sous le nom bioturbation) fournissent des signes révélateurs de la vie et du temps écoulé depuis que les couches ont été déposées sur le fond de la mer.

bioturbation
La vie sur le fond des mers peu profondes sera, sur un assez court intervalle de temps, révéler ses marqueurs. Ceci est appelé la bioturbation
Conceptual illustration of how large sedimentary formations could have formed
Test du modèle de séquences de catastrophes par la recherche de preuves de la formation sol ou de la bioturbation au plans ‘temps passe’

Le pliage des roches sédimentaires

Quand les strates sédimentaires sont fixés dans l’eau en mouvement, elles sont d’abord imprégnées d’eau et donc elles se plient très facilement. Elles sont souples. Mais il ne faut que quelques années pour que ces couches sédimentaires sèchent et durcissent et quand cela arrive, elles deviennent cassantes, comme nous le montre les événements de l’éruption du Mont St Helens en 1980, suivie d’une rupture d’un lac en 1983 .

Sedimentary strata formed in 1980 from Mount St Helens had already become brittle by 1983
Les strates sédimentaires formées en 1980 du Mont Saint Helens étaient déjà fragiles en 1983. Extrait de “’Grand Canyon: Monument à la catastrophe “ par le Dr Steve Austin

Lorsque la roche fragile est pliée, elle craque. Ce principe est illustré dans ces images. Les roches sédimentaires se cassant très rapidement. Lorsque elles sont fragilisées elles se mettent alors à plier.

Les roches sédimentaires se cassant très rapidement. Lorsque elles sont fragilisées elles se mettent alors à plier
Lorsque la roche fragile est pliée, elle craque. Ce principe est illustré dans cette image.

Dans l’illustration ci-dessous, nous pouvons voir que ce genre d’échec de roche est présent dans l’escarpement du Niagara. Après que ces sédiments ont été déposé sur les roches, elles sont devenues fragiles et quand un soulèvement alors pousse certaines de ces couches sédimentaires, elles craques sous la contrainte du cisaillement, formant l’escarpement du Niagara qui fonctionne sur des centaines de mètres . Cela prouve que l’escarpement du Niagara est la roche sédimentaire qui a éclaté sous la contrainte de cisaillement.

Niagara escarpment
L’escarpement du Niagara est un soulèvement qui s’étend sur des centaines de mètres
Escarpement du Niagara est un soulèvement étendant des centaines de miles
Escarpement du Niagara est un soulèvement étendant des centaines de kilomètres

Nous savons que le soulèvement qui a produit l’escarpement du Niagara est arrivé après que ça couches sédimentaires soit devenue fragile. Il y avait donc un certain laps de temps qui s’est écoulé entre le dépôt de ces couches sédimentaires et la poussée vers le haut qui a produit l’escarpement. Il y avait au moins assez de temps entre ces événements pour permettre aux couches de se durcir et de devenir fragile – cela  ne prend pas une éternité , mais au moins quelques années.

Les formations sédimentaires au Maroc

La photo ci-dessous montre de grandes formations sédimentaires que j’ai photographiais au Maroc . Vous pouvez voir comment la formation des strates se plie. Il n’y a aucune preuve que la couches ait craqué ou  soit sous tension ( separée ) ou en cisaillement ( insistant sur le lateral) . Cette formation sédimentaire  devait avoir été encore entièrement malléable quand elle à été  plié. Si la couche sédimentaire ne prend que quelques années pour devenir cassante. Cela signifie qu’il peut y avoir aucun passage de temps significatif entre les couches inférieures et les couches supérieures dans cette formation. S’il y avait eu beaucoup de temps entre la formation de ces couches, alors les couches formées le plus tôt  seraient devenus fragiles et auraient cassé plutôt que pliées lorsque la formation a été déformé.

IMG_0694
Toute la formation se plie unitairement montrant qu’elle était encore souple ( plutôt que secs et cassante ) quand elle a été plié . Cela indique qu’il n’y a pas eu beaucoup de temps qui s’est écoulé du bas vers le haut de cette formation.
Schematic of upthrust at Grand Canyon showing it was raised vertically about 5000 feet - one mile
Schéma monoclinal ( du soulèvement et de flexion ) du Grand Canyon montrant qu’il a été soulevé verticalement sur environ 5000 pieds – 1.6 km. Extrait tiré de ” La Jeune Terre” par le Dr John Morris

Nous pouvons voir le même type de flexion sur le Grand Canyon . À un certain moment dans le passé il y avait un soulèvement de flexion (techniquement connu comme monoclinal ) , semblable à l’escarpement du Niagara  , qui a soulevé sur un côté des couches d’1 mile verticalement vers le haut ( un des coté est maintenant a 7000 pieds d’altitude par rapport a 2000 pieds d’altitude sur le coté opposé = 1.6 kilomètres différence d’altitudes). Mais ici, les couches ne se casseront pas (comme l’escarpement du Niagara a fait) . Au contraire, elle est pliée à la fois sur le fond et le sommet de la formation , ce qui indique qu’elle était encore malléable, plutôt que fragile.

Bending that occurred at Tapeats, in the low layer of Grand Canyon sedimentary formations
La courbe survenue à Tapeats , dans la couche basse des formations sédimentaires du Grand Canyon . Extrait de “Grand Canyon : Monument à la catastrophe “ par le Dr Steve Austin

Cela indique que l’intervalle de temps à partir du bas vers le haut de ces strates a une limite supérieure de quelques d’années (le temps qu’il faut pour les strates sédimentaires pour qu’elles deviennent dures et cassantes) .

Déluge de Noé VS les inondations sur Mars

Sedimentation and flooding on Mars?
Sédimentation et des inondations sur Mars?

L’idée que le  déluge de Noé puisse avoir réellement eu lieu est, bien sûr , très controversée et dans ce seul article , je ne peut pas couvrir toutes les questions que le déluge de Noé soulève mais j’espère pouvoir le faire plus tard.

Mars sediment 2
Mars photo

Mais au moins, il est instructif d’examiner une des ironies de notre époque moderne.  En raison de la canalisation et la preuve des sédimentations qui sont visibles sur Mars, il est activement pensé que Mars a été autrefois inondée par une énorme inondation. Le gros problème avec cette théorie est que l’eau n’a jamais été découverte sur la planète rouge.

Mais pour la Terre, même si elle est recouverte de  ⅔  d’eau – assez profond pour couvrir l’ensemble de notre planète d’une profondeur d’un mile si les tranchées océaniques sont soulevées et les montagnes de terre lissés vers le bas pour que le monde ait moins de variation topographique – et bien qu’elle soit couverte de formations sédimentaires moyennes continentales qui par des preuves physiques et observables semblent avoir été déposé rapidement dans un cataclysme dévastateur, il est presque considéré comme une hérésie de prôner qu’une telle inondation n’a jamais eu lieu sur cette planète.

Bien que nous puissions regarder le film “Noé” comme une reconstitution d’un mythe écrit pour un script d’Hollywood, peut-être que nous devrions regarder et examiner si les roches elles-mêmes crient à propos de cette histoire de déluge écrit sur les scripts de pierre.